Amnéville les Thermes

Classé Trésor national, un nouveau musée est crée

au centre du Centre Thermal & Touristique de Moselle

 

​En 1995, voulant reconvertir le Château de Lunéville en un lieu tourné vers la culture, le nouveau maire de l’époque, propose à Maurice Chapleur d’y déposer la collection. Toutefois, afin d’obtenir les subventions désirées pour cette reconversion, la ville doit se porter acquéreur de l’ensemble des motos et des vélos du musée. Une première estimation est faite à laquelle le maire ne donnera pas suite.

Le milieu des collectionneurs et des spéculateurs est en effervescence face à l’éventualité d’une vente et défile au musée. Les propositions se succèdent. La somme de 1,5 millions d’euros est arrêtée. Seul un riche collectionneur anglais accepte la proposition.

Face à l'éventualité d'une dispersion subie, une nouvelle expertise par le Ministère de la Culture est faite. La collection est classée Trésor national et est interdite de sortie du territoire français.

Le Docteur Jean Kiffer, maire d’Amnéville en Moselle (à quelques kilomètres de Metz), riche cité tournée vers les loisirs, fait une proposition d’achat incluant la construction d’un bâtiment dédié et de l’exposition permanente de la collection.

En mars 2002, largement subventionnée, la ville inaugure le nouveau Musée de la moto et du vélo au cœur du Centre thermal et touristique d’Amnéville en présence de Maurice Chapleur et de tout le monde de la moto.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Maurice Chapleur décède en octobre 2005.

La ville d'Amnéville se désintéresse de la collection et n'y investira plus un euro, ni en communication, en animation ou en développement.

© Tous les documents sont soumis au droit d'auteur et

à autorisation prélable pour utilisation publique ou privée - contact@chapleur.org

  • Facebook - White Circle