© 2016 by jbc

en sommes nous ?

HIER
 

Maurice Chapleur et ses enfants ont fait classé la collection Trésor National en 2000 pour éviter toute sortie du territoire.

Suite au refus de la municipalité de Lunéville de l'époque de se porter acquéreur, la collection a été vendue à la commune d'Amnéville en Moselle afin de développer le Centre Thermal et Touristique vers le secteur culturel qui lui faisait alors défaut.

Ouvert en 2002, le nouveau musée de la moto et du vélo a doublé sa fréquentation dès la 1ère année. Toutefois faute d'un réel engagement de la commune pour développer la collection et mettre en valeur celle-ci, la fréquentation a retrouvé son niveau avant son déménagement.

2015
 

Février : Voulant répondre  à une offre de rachat, le conseil municipal d'Amnéville vote la vente de la collection au mépris de toutes les règles et des lois sur les marchés publics.

Mai : Le Ministère de la Culture alerté par la FFVE, interpelle le maire d'Amnéville sur la situation du musée part 3 arguments:

     - La collection Chapleur a été intégralement achetée par des fonds publics qui lui confère et entèrine le statut de Trésor National.

     - La collection est affecté à un service public et relève de la domanialité publique donc aucun déclassement n'est possible comme bien ordinaire.

     - Le contrat de vente précise la destination muséale de la collection.

Le Ministère de la Culture propose d'organiser une réunion avec toutes les parties prenantes afin de trouver une solution pérenne.

2015 bis

 

Dès l’annonce de la décision du conseil municipal du 2 avril 2015, Jean-Baptiste Chapleur, petit fils de Maurice Chapleur et coordinateur de l'héritage moral et artistique de son grand-père, a pris contact avec le Maire d’Amnéville lui demandant quelques semaines de délai pour lui trouver une autre solution que la vente envisagée. Monsieur Munier  lui a laissé jusqu’au 1er juin pour lui annoncer le résultat de ses investigations :​

La communauté de communes du Lunévillois et la ville de Lunéville le soutiennent dans son entreprise. 

 M Munier maire d’Amnéville a simplement fait vérifier la proposition sans engager le moindre pourparler : Pourquoi? Nul ne le sait !

2015 ter

Les motards se mobilisent:

     - Gilles Destailleur, de la confrerie des Vieux Clous de Lambersart,  Thomas Devigne, sur René Gillet 1000 de 1937 et Jean-Paul Decréton sur une 500 Motobécane Super Culasse de 1938 ont rallié Lille à Lunéville par la route pour le week-end du patrimoine les 19 et 20 septembre derniers. Plus de  500 kilomètres à 12,7 km/h de moyenne pour montrer tous leur attachement à ce joyaux du patrimoine motocycliste...